Buisness

The Shared Wood Company », une initiative pour relever les défis du climat, de la pauvreté en milieu rural

« The Shared Wood Company  (SWC)» est une initiative portée par Laurent Valiergue, Juan Carlos Gonzalez Aybar et Clément Chenost, trois professionnels chevronnés combinant une forte expertise en agriculture durable, aires protégées, foresterie et finance carbone. The Shared Wood Company vise à construire des actifs réels de solutions fondées sur la nature (« nature-based solutions » ou NBS). SWC veut s’attaquer à la perte de biodiversité, au changement climatique et à la pauvreté en milieu rural, faisant effet de levier sur l’ambition net-zéro de ses investisseurs et entreprises partenaires pour atteindre ses objectifs d’investissement et de développement de projets.

« Nous nous connaissons depuis très longtemps et avons déjà investi et géré avec succès de tels projets. Nous pensons que nous sommes particulièrement bien équipés pour contribuer à relever ce défi à travers The Shared Wood Company avec le soutien de nos sponsors. » SWC démarre ses activités après avoir fini sa première levée de fonds (« série-A ») avec le soutien financier à la fois d’AXA IM Alts, leader mondial du secteur de la gestion d’actifs alternatifs, et d’ENGIE, référence mondiale en matière d’énergie et de services à faible émission de carbone.Les deux sponsors se sont engagés dans le capital de SWC via une participation minoritaire afin de financer le lancement et le plan de développement commercial de l’entreprise.

SWC prend en charge l’ensemble du cycle de développement des projets NBS (conception, développement, financement, construction et exploitation) ainsi que la commercialisation des services environnementaux (unités de réduction d’émissions et de capture de carbone, crédits de biodiversité, etc.) générés par ces projets sur le marché international. L’entreprise compte s’associer à des investisseurs à impact et à des entreprises innovantes qui recherchent des effets positifs en termes de climat, d’écologie et de biodiversité.

SWC cherche à engager plus de 500 millions de dollars d’ici à 2028, entre investissement up-front et achat d’unités de réduction d’émissions et de capture de carbone. Ces opérations génèreraient plus de 40 millions de ces unités en deux décennies, mesurées en tonnes de CO2 équivalent. Elles auront de forts impacts environnementaux et sociaux et seront alignées sur les réglementations de l’Accord de Paris mis en place par les pays (« host country ») qui accueillent les projets.

SWC se concentre sur des actifs situés dans des géographies que l’entreprise connaît bien, principalement en Afrique, en Amérique latine et en Europe. SWC s’engage dans la durée dans chaque projet afin de capturer du CO2 dans ces actifs naturels de façon durable, ainsi que pour générer des produits agroécologiques et dérivés de la foresterie durable (c’est-à-dire « deforestation-free commodities ») qui seront valorisés par des accords de commercialisation avec des entreprises partenaires cherchant à développer des chaines de valeur bas carbone et sans déforestation.

Comme facteur de différenciation, SWC opère par le biais d’entités opérationnelles locales dédiées (« OpCos »), seul ou par le biais de joint-ventures avec des partenaires locaux, garantissant une gestion transparente de long terme et de proximité. Au lieu d’opérations purement axées sur le carbone, SWC construit des chaînes de valeur durables qui s’attaquent aux pratiques non durables d’utilisation des terres et qui sont émettrices de CO2, tout en générant de multiples sources de revenus pour les populations locales partenaires et pour ses investisseurs.

En 2030, des recherches provenant de divers rapports estiment que le marché mondial du carbone volontaire représentera une valeur de plus de 30 milliards de dollars. Grâce à la solide expertise de ses trois fondateurs, tous pionniers du secteur de l’investissement dans le capital naturel qui ont créé et/ou géré des véhicules d’investissement privés et publics de pointe au cours de la dernière décennie, SWC sera en mesure de jouer un rôle important sur ce marché grâce à une approche combinant carbone et chaînes de valeur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Verified by MonsterInsights