A la Une!Economie
A la Une

Barrage de Kikot : Le constructeur KHPC annonce le recrutement de 3500 employés

(Leconomie.info) – Au-delà de ce recrutement massif, le projet prévoit également des appuis aux initiatives portées par des jeunes, le développement des filières agricoles, piscicoles, pastorales et le renforcement institutionnel des mairies des localités impactées par les travaux.

Le 25 septembre dernier, le gouvernement à procédé à l’installation des responsables de Kikot Hydro Compagny (KHPC), une société parapublique qui sera chargée de développer, construire et exploiter l’aménagement hydroélectrique de Kikot, sur le fleuve Sanaga.

Marlène Biessy, Ingénieure en Hydrologie et Gestion de l’Eau a été nommée Directrice générale de KHPC, au soir de l’assemblée générale constitutive. S’exprimant dans la foulée de cette nomination, celle qui est par ailleurs Directrice générale d’Electricité de France au Cameroun, est revenue sur sa feuille de route

« Je tiens à dire que je suis extrêmement honoré et fière pour la désignation qui m’a été donné en tant que directeur général de la société KHPC.  J’ai conscience des challenges et des enjeux que cela représente, je serai vraiment présente pour relever tous ces défis. Avec 500 Mw que représente l’aménagement hydroélectrique de Kikot se sera le plus gros aménagement énergétique du Cameroun, mais également de la sous-région de l’Afrique centrale de l’horizon 2030, l’année de l’exploitation de cet aménagement. Le Cameroun dispose du fleuve Sanaga qui est le troisième potentiel énergétique hydroélectrique en Afrique. Après que le gouvernement est mis en place et construit un certain nombre de barrage réservoir », a-t-elle déclaré d’entame.

Et d’expliquer « Cet aménagement hydroélectrique de 500 MW est à cheval sur deux régions, le littoral et le centre, quatre départements et sur les villages de Kikot et Mbébé. Cet aménagement sera constitué de plusieurs ouvrages, entre autres : barrage usine qui fera plus 1km300 de long et 37 mètres de hauteur en moyenne, une usine de production d’énergie avec six groupes qu’on appelle bas chute chacun de ces groupes produira 83 MW, un pulse de transformation, puis une ligne de haute tension de 400 kilos volte sur environ 40 km pour nous accorder du réseau interconnecté sur le réseau national de l’électricité ».

Avec l’appui du ministère des Travaux publics, apprend-on, KHPC compte également réhabiliter la route régionale entre Mbébé et Bibodi. « Ce projet n’est pas uniquement pour générer l’électricité. Nous voulons apporter aux populations camerounaises un appui sur le plan social, qui a pour objectif de recruter 3500 à 4000 employés et de valoriser les ressources et compétences camerounaise. On a également en tête d’utiliser les capacités locales qui devraient jouer un rôle important dans le cadre de ce projet », a fait savoir Marlène Biessy.

Dans son plan de développement local consulté par Leconomie.info, le projet prévoit également des appuis aux initiatives portées par des jeunes, le développement des filières agricoles, piscicoles, pastorales et le renforcement institutionnel des mairies des localités impactées par les travaux.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Merci au gouvernement camerounais et au directeur de la KHPC pour ce grand projet la population camerounaise attend avec impatience votre recrutement de 4000 personnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Verified by MonsterInsights