A la Une!Infrastructures

Les prix d’accès au « Monument patriote » oscillent entre 200 FCFA et 20 000 FCFA

Cet argent permettra non seulement de prendre en charge le personnel d’entretien qu’y travaillera en permanence, mais aussi de payer les quittances d’eau et d’électricité.  

L’accès au « Monument patriote » érigé au rond-point des Services du Premier ministère s’ouvre au publique le 4 juin 2022. A cet effet, la Communauté urbaine de Yaoundé a publié la grille des prix qui conditionnent l’accès à cet édifice. Il faudra en substance, débourser entre 200 FCFA et 20 000 FCFA pour intégrer l’enceinte de l’ouvrage. C’est ce qu’indique une note de la Communauté urbaine de Yaoundé dont l’Economie a pu consulter.

« Cette modique contribution des visiteurs permettra de supporter en partie, les charges liées à l’entretien de l’édifice, à la prise en charge des agents d’entretien et de sécurité qui seront mobilisés de manière permanente, et aux quittances de paiement d’eau et d’électricité », peut-on lire dans le document.  

De manière concrète, il faudra dès le samedi 4 juin, pour les simples visites des enfants âgés de 0 à 14 ans, payer 200 FCFA pour accéder à l’édifice ceci pour une durée de 30 min. Les adultes à de 15 ans, quant à eux devront débourser 500 FCFA dans les mêmes modalités.  

Une famille de 10 personnes, pour une visite simple de 30 minutes, devra s’apprêter à reverser 3500 FCFA. Les visites scolaires d’une heure de 10 à 20 élèves sont facturées à 5000 FCFA, tandis que les séances photos de mariage oscillent entre 15 000 et 20 000 selon qu’on a préalablement annoncé ou pas. Même traitement pour les tournages de vidéogramme.

Le Monument Patriotes a été inauguré le 18 mai 2022 par le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès. L’infrastructure est constituée  de deux arcs croisés surplombés par la carte du Cameroun  entourée elle,  par le globe terrestre et soutenue par deux mains qui symbolisent  la protection et le soutien à cette carte au pays. Ce qui  traduit selon le maire  de la Ville de Yaoundé, le « patriotisme ». L’infrastructure dispose également,  des longitudes qui entourent la carte du Cameroun symbolisant le pays tel qu’il figure dans la carte du monde. En dessous de la carte se trouve un ballon de football dont les panneaux sont estampés du drapeau national, deux éléments fédérateurs et mobilisateurs indéniables dans le contexte camerounais.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Verified by MonsterInsights