A la Une!Economie
A la Une

Air France : Le Gecam dénonce les tracasseries que subissent les patrons camerounais

(Leconomie.info) Célestin Tawamba, président du Groupement des entreprises du Cameroun l’a fait savoir dans une correspondance adressée au directeur Cameroun de cette compagnie aérienne.

Célestin Tawamba exprime son ras-le-bol. Il a saisi en date du 10 juin 2024, le directeur d’Air France-Cameroun pour « dénoncer les conditions déplorables sur les vols Air France à destination et en provenance du Cameroun ». « Depuis la période post-covid-19, nous assistons à une augmentation constante des prix des billets d’avion, atteignant des niveaux prohibitifs pour les entreprises et les voyageurs camerounais. Alors même que la tendance mondiale sur tous les autres facteurs est à un retour progressif à la situation d’avant pandémie, cette augmentation, non justifiée par une amélioration du service, entrave le développement économique du Cameroun et pénalise l’activité des entreprises qui contribuent à la réalisation de l’essentiel de votre chiffre d’affaires », a-t-il écrit.

Le président du Gecam ajoute que la vétusté des appareils utilisés sur les vols Air France à destination et en provenance du Cameroun soulève de sérieuses inquiétudes quant à la sécurité des passagers. « Les annulations fréquentes des vols pour pannes techniques, entraînant des préjudices non mesurables, sont devenues monnaie courante, témoignant d’un manque d’entretien et d’une négligence coupable, avec pour conséquence, un accroissement exponentiel des charges des entreprises », regrette Célestin Tawamba dans sa correspondance adressée directeur d’Air France-Cameroun. Il rappelle aux dirigeants de la Compagnie aérienne que « les charges liées aux missions qu’effectuent les dirigeants des entreprises, constituent au même titre que l’énergie, d’importants facteurs de production qu’il convient de maîtriser ».   

La qualité des services à bord se dégrade

Le président du Gecam dans sa correspondance dénonce aussi la qualité des services à bord d’Air France, qui ne cesse de se dégrader. Il souligne que le confort des passagers est en recul et que les prestations offertes sont loin « de répondre aux standards attendus d’une compagnie aérienne de renom ». Le Gecam sollicite ainsi d’Air France la prise des mesures nécessaires pour : ajuster les prix des billets d’avion à destination et en provenance du Cameroun, pour mettre en service sur ces lignes, des appareils modernes et fiables qui garantissent la sécurité des passagers, améliorer la qualité des services à bord et restaurer la qualité des prestations offertes.

La mise en service d’un Boeing 787 annoncée

Air France n’a pas encore réagi à la correspondance de Célestin Tawamba. Du moins publiquement. Cependant, dans une correspondance adressée au président du Gecam, Ernest Ngalle Bibehe, ministre des Transport souligne qu’il a reçu en audience le 16 mai 2024, une délégation du groupe Air France-KLM conduite par sa présidente du Conseil d’administration, Anne Marie Coudrec. Au cours de cette audience précise le ministre des Transports, elle a annoncé la mise en service d’un Boeing 787, dès la saison hiver 2025, d’un nouvel avion pour la desserte de Yaoundé, en attendant les aménagements nécessaires à   Douala.

« Concernant les tarifs, elle a justifié le coût élevé des contraintes liées aux taxes et à la hausse du prix du carburant » souligne le Ministre des Transports. Affaire à suivre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Verified by MonsterInsights