A la Une!Buisness

Transport urbain et interurbain :ONGO, l’opérateur camerounais qui veut  concurrencer Yango

 (leconomie.info) Ongo, la première application de chauffeurs privés agréée 100% camerounaise a officiellement lancé ses activités le 17 avril 2023 sur l’ensemble du territoire national. Spécialisé dans le covoiturage, le Camerounais arrive dans un marché déjà dominé depuis 2021 par le Russe Yango.

Le projet Ongo, apprend-on, est porté par des ingénieurs locaux associés à un collectif d’ingénieurs camerounais de la diaspora. « La plupart ont travaillé pour des grands groupes informatiques en Europe et aux Etats-Unis. A partir de leur savoir-faire, ils ont décidé d’améliorer l’offre de transport urbain et interurbain dans leur pays d’origine en apportant le service de mise en relation d’usagers qui souhaitent se déplacer à travers le Cameroun avec des chauffeurs professionnels », peut-on lire dans le communiqué publié par l’entreprise camerounaise Intelart Technology (IT), qui porte le projet.

Cette nouvelle solution dans le secteur des transports au Cameroun, pour rivaliser avec ses principaux concurrents sur le marché local que sont Yango, Gozem, Bee… mise sur une offre de service un peu plus large. En plus du transport urbain ou exercent déjà les multinationales supra évoquées, Ongo propose à ses consommateur des voyages interurbains, notamment entre les villes de Douala et Yaoundé. Aussi, à côté des commandes des taxis en ligne, la plateforme, « On Go » offre les services de location des véhicules pour différents évènements (mariages, deuils ; réunions etc.) sur l’ensemble du pays.

Rappelons que pour continuer à assurer sa place de leader dans le secteur du covoiturage le russe Yango travaille depuis février à obtenir la levée de la suspension au Cameroun de ses activités. Enangue Holding, le gestionnaire de la flotte des véhicules qui utilise la plateforme russe au Cameroun, et des leaders des syndicats du secteur du transport urbain ont signé un accord de partenariat le 15 février. D’une durée de cinq ans renouvelable, il vise « la modernisation de l’offre de transport urbain sécurisé par taxi ou véhicule de transport avec chauffeur (VTC) via la plateforme Yango ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Verified by MonsterInsights