A la Une!BuisnessFinance

Secteur bancaire : Le salaire des employés augmente de 5%

C’est ce que stipule  la Convention collective nationale des banques et autres établissements financiers du Cameroun signé le 22 juin 2022 à Yaoundé.

Bonne nouvelle pour les employés des banques. Ils verront leurs salaires augmenté de 5% dès le 1er juillet 2022.  Un employé qui touchait 200 000 par exemple verra son salaire passer à 205 000 FCFA.Cette révision des salaires a été convenue dans le cadre d’une commission mixte paritaire réunissant l’Association professionnelle des établissements de crédit du Cameroun (Apeccam), représentée par Alphonse Nafack et le Syndicat national des employés, gradés et cadres de banques et d’établissements financiers du Cameroun (Snegcbef-Cam) dirigé par Isaac Bissila.  Les deux parties ont signé le 22 juin 2022 au ministère du Travail et de la sécurité sociale la Convention collective nationale révisée des banques et autres établissements financiers du Cameroun.

 Outre l’augmentation des salaires, plusieurs autres avancées ont été convenues d’accord partie et figurent dans la Convention collective nationale révisée. Notamment l’augmentation du taux applicable  pour l’indemnité compensatrice de logement qui est passée d’une somme au moins égale à 1/3 du salaire catégoriel échelonné majoré de la prime d’ancienneté à une somme au moins égale à 40% du même salaire. Parallèlement, l’allocation de participation aux frais de logement des agents non logés est passée d’un minimum de 30% à un minimum de 40% du salaire catégoriel échelonné.  Dans la même veine, l’indemnité mensuelle de participation aux frais de transport est passée de 30 000 FCFA à 50 000 FCFA. Le taux de revalorisation de la grille salariale comme nous l’avons tantôt souligné est passé de 1,5% en 2020 à 5% en 2022.

Selon Grégoire Owona, ministre du Travail et de la sécurité sociale, cette Convention collective révisée s’inscrit « en droite ligne de la volonté du Chef de l’Etat de parvenir au travail décent dans tous les secteurs d’activités, à travers l’amélioration des conditions de vie de la masse ouvrière, par le biais du dialogue social ».

« La signature de cette convention collective marque certes la fin des négociations menées par la Commission paritaire mixte mise sur pied, mais aussi, elle ouvre une nouvelle page, celle de la mise en œuvre effective des revalorisations et améliorations convenues, tandis que les employeurs attendent de leur personnel, qu’ils se montrent davantage dévoués et engagés au travail » précise Grégoire Owona. « Malgré le contexte économique difficile, nous tenons à faire en sorte que notre personnel qui est au cœur de notre métier, au centre de notre production soit toujours valorisé. Vous avez bien suivi les chiffres. De 2000 à ce jour, il y a des rubriques qui ont subi des évolutions de plus de 70%. C’est significatif et c’est à l’image de ce que la profession bancaire entend faire pour le bien-être de ses employés. L’application de la nouvelle convention collective est immédiate comme l’a exigé le Ministre du Travail. Nous sommes les hommes de parole et nous allons tenir à notre parole » souligne Alphonse Nafack.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Verified by MonsterInsights