A la Une!Buisness

Conflit Russo-Ukrainien : L’association des producteurs africains de bananes inquiète des répercussions sur les échanges commerciaux

Elle vient de lancer un cri d’alerte à travers une déclaration récemment publiée, afin de prévenir le marché européen de l’impact de cette guerre sur les échanges commerciaux.

L’association des producteurs africains de bananes et autres fruits (Afruibana) vient de pondre un communiqué dans lequel, elle lance un cri d’alarme lié au conflit armé entre la Russie et l’Ukraine. Pour l’Afruibana, l’agriculture et le commerce doivent être des vecteurs de paix et de coopération entre les peuples et les continents.

« Les tensions provoquées par le conflit actuel menacent d’aggraver encore considérablement ces difficultés. Le reroutage vers le marché européen de bananes latino-américaines habituellement commercialisées en Russie, en Biélorussie et en Ukraine (soit environ 1,8 million de tonnes) nous inquiète tout particulièrement » peut-on lire dans la déclaration de l’association.

Cette dernière précise qu’avec l’arrêt des activités du port d’Odessa en Ukraine ou la suspension de la desserte de ports russes majeurs par les grandes compagnies de transport maritime, des reroutages vers le marché roumain ont déjà eu lieu, où une baisse substantielle des prix a été relevée dès la fin du mois de février.  « Alors qu’agrégées les consommations européenne et britannique de bananes représentaient près de 6,7 millions de tonnes en 2021, cette vague de réorientations de flux commerciaux a le potentiel de déstabiliser en profondeur et durablement tout le marché européen » s’inquiètent les producteurs africains.

Il faut préciser qu’en 2020, les expéditions africaines de banane vers l’Union européenne (UE) avaient déjà connu une baisse. L’Afruibana rappelle dans sa déclaration que, le marché européen s’est significativement dégradé ces dernières années du fait d’une surabondance structurelle de bananes latino-américaines et d’une chute continue du prix des bananes desserts. Le prix moyen à la caisse de 18,5 kg était de 14,2 euros (environ 10 000 FCFA) en 2015 contre seulement 11,6 euros (environ 8 000 FCFA) en 2020.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Verified by MonsterInsights