EconomiePolitiques publiques

Assemblée nationale : Le vice-président de la Commission des Finances et du Budget interpelle le Minee sur les coupures d’électricité

L‘honorable Salmana Amadou Ali, député du Front pour le Salut du Cameroun (FSNC) et par ailleurs Vice-président de la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale, a invité le ministre en charge de l’Eau et de l’Energie à s’exprimer sur les coupures à la fois de l’énergie et de l’eau au  Cameroun.

L’atmosphère était électrique ce vendredi 25 mars 2022 à l’Assemblée nationale. Pendant presque trois quarts d’heures, Gaston Eloundou Essomba a répondu aux questions orales des députés relatives aux coupures intempestives d’électricité enregistrées sur l’ensemble du territoire.

Le député Salmana du FSNC n’y est pas allé du dos de la cuillère. « Monsieur le ministre, qu’est-ce qui vous empêche de fournir les mêmes efforts que ceux que vous avez fourni pendant la CAN pour résoudre définitivement le problème de coupure d’électricité au Cameroun », a-t-il lancé d’entrée de jeu.

Répondant à cette préoccupation d’importance capitale, Gaston Eloundou Essomba a présenté les projets en cours dans le secteur de l’électricité, notamment la mise en service très prochaine de la centrale solaire de Maroua et l’interconnexion des réseaux interconnectés Nord et Sud.

Sur la capacité des barrages hydroélectriques et de retenue d’eau réalisés grâce à l’argent du contribuable à répondre aux besoins des populations, le ministre de l’Eau et de l’énergie accuse les « conditions climatiques ». Selon le membre du gouvernement, les fortes chaleurs de ces dernières années empêchent les barrages de tourner à plein régime.

La séance plénière  présidée par le président de Chambre Cavaye Yeguie Djibril, s’est refermée dans la mi-journée.

Rappelons que le député Salmana Amadou Ali rentre dans l’hémicycle au soir des consultations électorales du 9 février 2020. Durant sa campagne et même après son élection, il avait promis d’améliorer les conditions de vie des populations de sa circonscription. Deux ans plus tard, les signes de ses promesses sont déjà palpables notamment avec des micros projets au profit des jeunes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Verified by MonsterInsights