A la Une!Economie

Yaoundé accueille la 7ème conférence mondiale de l’Iicfip

L’objectif des travaux qui vont se dérouler  à la mi-juillet 2022 est de sensibiliser les participants aux meilleures pratiques de science forensique (science qui traite la recherche et l’exploitation des indices en vue de la manifestation de la vérité).

 « Nouvelles perspectives de la science forensique dans la lutte contre la corruption, le cyber terrorisme et la criminalité financière ». C’est le thème qui va meubler les travaux de la 7ème conférence mondiale de l’Institut international des professionnels certifiés de science forensique (Iicfip), prévue à Yaoundé du 19 au 21 juillet 2022.

La 7ème conférence mondiale de l’Iicfip est une plateforme unique et de haut niveau pour les professionnels de plus de 100 pays à travers le monde pour partager leurs connaissances et expériences dans ce domaine. Son but est d’imprégner et de faciliter l’échange autour des nouvelles perspectives qui émergent pour équiper ces professionnels au niveau de la prévention, de l’atténuation, de la répression des actes illicites.

L’objectif des travaux est de sensibiliser les participants aux meilleures pratiques de science forensique (science qui traite la recherche et l’exploitation des indices en vue de la manifestation de la vérité)  et les sensibiliser aux nouvelles perspectives dans ce domaine.

Spécifiquement, il est question pour les organisateurs d’augmenter le niveau de connaissances des publics cibles en développant les atouts de la police scientifique dans des domaines spécifiques tels que l’investigation criminelle, l’audit, la finance, les bâtiments et travaux publics entre autres. Fournir aux participants une plateforme d’échange et de débat, de partage d’expériences et de bonnes pratiques pour réduire les risques et les actes illégaux et installer les membres de la branche camerounaise de l’Iicfip.

« La conférence qui va se tenir à la deuxième moitié du mois de juillet est orientée vers la lutte contre la corruption et les crimes dans le contexte du numérique. La question de la corruption au Cameroun est très importante elle est d’ailleurs répétée tout le temps par les politiques comme étant l’un  des problèmes qui entravent l’atteinte des objectifs du Cameroun. Lorsque dans un pays on combat en même temps la criminalité et la corruption, on pose des actes utiles surtout que dans le contexte du numérique, tout l’environnement de la commission d’infraction et d’actes de corruption change » a expliqué Bell Bitjoka, expert en cyber criminalité, lors d’une conférence de presse tenu hier, mercredi 29 juin 2022 à Yaoundé.

L’expert a également indiqué qu’il faut réfléchir rapidement pour adapter les institutions de l’Etat du Cameroun, le comportement humain et de manière générale, les questions d’orientation politique qui sont prises, afin d’optimiser les éléments et les instruments de lutte contre la corruption et la criminalité.

 La 7ème conférence mondiale de l’Iicfip se tiendra au Cameroun après celle organisée respectivement au Kenya (2014), en Tanzanie (2015), au Nigeria (2016), aux Etats-Unis (2017), en Zambie (2018) et au Ghana (2019). Le Cameroun est ainsi le premier pays bilingue dans lequel se tiendra ladite Conférence.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Verified by MonsterInsights