A la Une!Economie

Exploitation du pipeline Tchad-Cameroun : La Cotco reverse plus de 18 milliards au trésor public camerounais au premier semestre 2022

L’information est contenue dans le bulletin d’informations publié par le Comité de pilotage et de suivi des Pipelines.

L’exploitation du pipeline Tchad-Cameroun au premier semestre 2022 a permis à la Cameroon Oil Transport Compagny (Cotco) de générer un montant net de 18, 66 milliards de FCFA au titre de droit de transit. Ce montant est le fruit de quelques 22, 76 millions de barils de pétrole ont été enlevés au terminal Komé-Kribi 1, au large de Kribi.

Selon nos confrères de Cameroon Tribune, le chiffre est en hausse de 9,12% par rapport à la même période l’année précédente. Dans le document cité par nos confrères, le comité évoque aussi, la mise en œuvre du Plan national de lutte contre les déversements accidentels d’hydrocarbures.

Dans ce chapitre, le comité renseigne avoir conduit auprès des opérateurs pétroliers de la Sonara, des sociétés de logistiques et de distributions des produits pétroliers, une campagne de vérification de la conformité de leurs équipements et de revenus de leurs interventions d’urgence en cas de pollution par les hydrocarbures.

Bilan de l’année 2021

Le document revient aussi sur les activités de 2021 de la Cameroon Oil Transport Compagny (Cotco). Ainsi, au cours de l’exercice 2021, 42,92 millions de barils de pétrole brut ont été enlevés au terminal de Komé-Kribi 1, pour un droit de transit de 31,46 milliards de FCFA, reversé au trésor public camerounais.

Cotco, filiale du groupe pétrolier américain ExxonMobil, est l’entreprise qui exploite le pipeline TchadCameroun côté camerounais. L’infrastructure couvre une distance de 1080 km dont environ 900 au Cameroun. Au Tchad, c’est la société Tchad Oil Transportation Company (Totco), également une filiale d’ExxonMobil, qui assure la gestion du pipeline.

C’est sur la base d’une convention conclue entre les deux parties le 20 mars 1998 portant sur la construction, l’exploitation et l’entretien du système de transport camerounais, que la Cotco a construit des bâtiments, aménagé des espaces et réalisé des installations à usage de base-vie sur le long du pipeline Tchad-Cameroun pour ses employés. Ces infrastructures sont réparties dans cinq départements et quatre régions du territoire national. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Verified by MonsterInsights